Archives de Tag: À quoi tu penses?; Rêve en couleurs; ‘pèce de folle

Rêver petit, mais pas en flacon

Je ne crois pas à la loterie. Plus précisément, je crois que ce n’est rien de plus qu’un impôt volontaire. C’est que j’ai inculqué à Fiston, et je m’y tiens.

MAIS.

Mais je crois aussi que ça peut-être un formidable outil de création vitale.

Oui.

Si.

De temps en temps, quand rien ne va plus, quand on a envie d’habiter ailleurs que dans sa propre vie, on achète un billet pour le prochain tirage de loterie. N’importe lequel. Pas cher, hein, pas la peine d’investir la paie de la semaine! Deux dollars, pas plus. Évidemment, entre l’achat et le tirage, c’est un billet gagnant. Et là… d’ici au tirage, vous avez 3 jours pour réorganiser votre vie avec 23 millions de dollars.

Vous n’avez donc plus devant vous aucun obstacle d’ordre matériel. Que changez-vous dans votre vie? Vous continuez à travailler? Au même endroit ou ailleurs? Où vivez-vous? Ici ou là, à la mer, la ville ou la campagne? Dans quel(s) pays? En maison ou en appartement? Aurez-vous 2 ou 3 maisons? Reprendrez-vous des études, irez-vous marcher vers Compostelle ou danser à Buenos Aires? Tiens, votre chum : vous partagez? (les sous, s’entend) Vous le gardez (votre chum, s’entend) ou vous vous enfuyez?

Notez tout ça.

Dans 3 jours, le tirage aura lieu, et généralement, tout ce qui vous restera sera une liste de ce que vous changeriez dans votre vie si l’argent ne posait pas problème.

Eh bien, voilà : relisez votre liste et mettez-vous au travail, parce qu’il y a de bonnes chances que les choses que vous changeriez avec 23 millions de dollars gagneraient à être changées même sans un rond. Si ça vous avez rêvé de reprendre des études, regardez ça de plus près. De vivre ailleurs? Etc.

C’est un exercice que je pratique régulièrement. La semaine dernière, envie folle de courir à l’autre bout de la planète pour vérifier si je m’y trouvais. Remède : billet de loterie. Pour la première fois depuis que je le pratique, l’exercice ne n’a emmenée nulle part. La seule chose qui restait, c’était que ma vie devait voir lieu à un endroit où on dansait le tango.

J’ai gagné. Si.

Dix dollars.

Est-ce un message de l’Univers du genre «Rêve petit, chérie!»?

Comme je ne crois pas que l’Univers, s’il avait le temps de s’occuper de nos petites personnes, serait assez mesquin pour émettre ce genre de message, il se peut bien que dans le fond, ça signifie : OK, chérie, t’as plus d’idées, plus d’envies, plus de jus, il est temps d’aller respirer l’air de la mer. Mon premier choix serait évidemment la Méditerranée (ben oui…), mais à tout prendre, je ne ferai pas la difficile, et je vais m’activer à trouver un moyen d’aller respirer un coup d’iode.

Du moment qu’il n’est pas en flacon, ça me va.

Voilà: cette semaine, je rêve petit, peut-être, mais pas en flacon.

Publicités

8 Commentaires

Classé dans C'est la vie, Tango