La crampe du jour

oups

Me releve le menton du bout de l’index : « Là. C’est mieux. »

?

Me rapproche, me tient serrée:

« Le seul moyen pour qu’une tanguera ne regarde pas ses pieds, c’est de la tenir serrée.

Mmais??? Je ne regarde jamais mes pieds? Je regarde là. (je vise le 2e bouton de sa chemise).

Trois pas, un boleo.

De quelle couleur est mon collier?

Or.

Une -oh, si voluptueuse-volcada, un double gancho.

– …. Je n’en porte pas.

Bon, ça devait être quelqu’un d’autre, d’abord. Mais je ne regarde pas mes pieds.

Fou-rire. Tous les deux, crampés, virevoltés.

Et des colgadas, ahhhh…

Poster un commentaire

Classé dans C'est la vie, Tango

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s