Cri du coeur

Arracher doucement ou d'un coup sec?
Arracher doucement ou d’un coup sec?

Tout essayé. En vrac, testé :

– reprendre RV avec sa démêleuse de fils préférée, aka sa thérapeute dérapeutique;

– écrire des courriels légers, prétendument amusants et détachés alors qu’on ne se sent ni amusante ni détachée;

-repeindre/repeinturer (ça dépend du côté de l’Atlantique) DEUX pièces, pas une, hein? en 24 heures chrono;

– se tirer le tarot, version web;

– s’épancher dans les oreilles des copines zé des copains- zé des chers lecteurs-zé des chères lectrices;

– entraîner une copine 3 fois par semaine à la gym, histoire de mater la tristesse à coup d’endorphines;

– suivre une autre copine au yoga Kundalini, et tester ses limites en hyperventilation;

– chercher à changer de boulot, à abandonner sa petite entreprise pour le tourbillon d’une plus grosse;

– écrire la définition du mot passion sur ses murs, histoire d’en infuser sa maison – (wishful thinking!);

– aller respirer l’air de la mer et se remettre aux châteaux de sable, pour respirer plus large ;

– aller danser tous les soirs de la semaine, pour associer le tango à d’autres bras que les siens (franchement pas une bonne idée, recette directe pour un Tango burn-out);

– rappeler aux électeurs leur devoir de citoyen par téléphone (un peu fatigant, mais marrant aussi ( voir le petit canard sexy);

– recevoir des gens du monde entier sur son divan, par l’intermédiaire de Couchsurfing (ça, par exemple, c’est fatigant mais très énergisant – ça vaudra sûrement un billet à part, un de ces jours).

Faire tout ça parce qu’en plus d’être un ancien vilain petit canard devenu petit canard sexy, on est aussi un petit renardeau prêt à se ronger la patte plutôt que de rester pris au piège.

Faire tout ça parce qu’il fallait sortir de cette immense et incompréhensible tristesse au plus sacrant, SVP.

Faire tout ça en se disant que si rien n’était possible, G. était quand même un formidable être humain à garder dans sa vie, même sous une forme tronquée, parce qu’à long terme, on serait amis pour vrai.

Faux, faux, oh boy! quasiment sur toute la ligne. Quand même récolté des fesses et des mollets galbés, déjà ça de gagné. Pour le reste, on repassera. Non, on n’y arrivera pas en faisant comme si et en continuant le dialogue. Il faut arracher le pansement d’un coup sec, arrêter toute communication, tout échange. Si dans quelques lustres il y a encore une possibilité d’amitié vraie, qui n’arrache pas le coeur, alors on verra.

Ici, maintenant, c’est soi qu’il faut aimer d’abord, et pour ça, il faut arrêter les dégâts.

S’cusez, là, y a une Drama Queen qui veut parler – pardon?:

«YYYYYYYYYAAAAAAAAHHHHHHHH!»

Ah..oui, bon.


(Merci, Alex)

7 Commentaires

Classé dans C'est la vie, Même pas honte, Tango, Vous avez dit tout ça?

7 réponses à “Cri du coeur

  1. C’est malin. J’ai cliqué sur un site de tarot. C’estddta faute.
    Mais plein de bises quand même. Parce que oui, des fois c’est dur.

  2. talonsrouges

    @anita : on devient vite accro à ces conneries-là, j’en sais quelque chose! :-))

  3. Ah que tu m’as manqué. Prise dans mon tourbillon de la rentrée/nouveau contrat/le reste… Tes mots me manquaient. Et cette façon que tu as, toute toi, de dire, de crier, dans tes virgules et tes silences.
    Semble y avoir de vilains dégâts, par là.
    Rarement, j’ai peu à dire. Comment ajouter quelque chose qui te ferais du bien. Même juste un peu. Comme là, maintenant. Un sourire ?

  4. talonsrouges

    @Intellex : faut pas s’en faire pour moi, l’écriture est une forme d’exorcisme assez puissant! Des dégâts, oui, mais la Drama Queen, version tonitruante, semble montrer des signes qu’elle veut reprendre la scène. En attendant, merci pour la sollicitude…🙂

  5. Je viens de lire tout ton blog, alors que je n’ai pas le temps, que j’ai 10 millions d’autres choses à faire, que je gère trop de choses en même temps, mais je n’ai pas pu faire autrement.

    Merci.

  6. talonsrouges

    @Sara au Niger : merci de la visite et du compliment, vous m’en voyez toute rouge!

  7. et « allez » maintenant chez MARY,l’anglaise des blogs ,petit concours avec un prix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s