Deux douleurs, 2 couleurs

«Il y a 3 ans, ma femme a craqué pour un gars beaucoup plus jeune qu’elle, que nous. Rien ne s’est passé, mais je traversais à ce moment-là une grande période de doute et de douleur physique. Je ne lui ai jamais pardonné, je ne m’en remets pas. Comment a-t-elle pu, comment peut-on être attiré par quelqu’un d’aussi jeune, ça n’a pas de sens, comment est-ce que ça peut même arriver?»

… Silence. Question du jour.

Comment est-ce que ça a bien pu arriver?

Ça a pu parce qu’au-delà de la beauté, des qualités réelles de la vraie personne, celle-ci représente peut-être un âge où tout est encore possible? On a attendu tout ce temps pour être adulte, et comprendre enfin qu’il faut faire les choses là, tout de suite, sans attendre d’être grand, et on va vers ceux qui bougent, agissent, avancent et en sont aux premiers chapitres – on aimerait les commencer avec eux.

Ça a pu arriver parce que notre vie est en train de prendre un tournant, qu’on devine que ce qui s’en vient n’est pas forcément le plus joyeux si on ne s’en occupe pas tout de suite, et qu’on prend le droit de continuer à rire et à vibrer?

Ça a pu arriver parce que l’autre, qui était déjà là, est le témoin de tout qu’on a traversé, et on aimerait tout recommencer à neuf, sans regard gênant qui nous rappelle à ce qu’on est vraiment?

Et ça a pu arriver parce qu’on n’a rien vu venir. Rien. On se croyait à l’abri du désir et de ses désordres. Et on s’est trompée.

Drôle de hasard, qui fait que 2 douleurs opposées se rencontrent et se complètent.

5 Commentaires

Classé dans Même pas honte, Tango, Vous avez dit tout ça?

5 réponses à “Deux douleurs, 2 couleurs

  1. Julie

    Oui, tout arrive, et c’est beau avant d’être bizarre.
    Un petit lien, non pour mon auto-promo, mais pour signaler un texte qui pourrait ajouter un « parce que » à ton joli post Tassili…
    Des bises

  2. @Jü: il faut mettre le lien sur ton nom, aussi!🙂
    Et merci… Oui, parce que.

  3. Ah oui! Je suis encore un peu gauche sur la toile. Voilà qui doit être mieux. Merci.

  4. Un jeune homme, c’est doux, c’est tendre, c’est vigoureux et les jeunes hommes qui s’intéressent aux femmes mûres sont tout ça et plus encore. Surprenant de craquer pour un jeune homme? Surprenant de ne pas craquer plutôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s