Web 2.0, fumisterie communiste?

 

web20.jpg

 

Lu, chez Josée Blanchette, un billet sur un sujet qui me passionne: L’utopie communiste du Web 2.0

Le web, c’est mon boulot, et c’est aussi un média dont je surveille l’évolution avec passion. Quand je lis tout ce qui s’écrit sur le Web 2.0, j’ai l’impression de me taper à nouveau les dictées pontifiantes qu’on nous enfonçait dans la gorge au lycée. Quel que soit le sujet, ça revenait toujours au même : la télé (la radio, le train, le web, remplacer par tout progrès substantiel) est un outil d’abrutissement des masses. (Dans mon souvenir, Georges Duhamel était le champion de ces envolées vertueuses et soporifiques).

Il y a plein de conneries sur le web? Certes. Et alors? Zappez ailleurs, 1000 fois mieux qu’à la télé. C’est vrai, que, comme le souligne un des lecteurs de Josée Blanchette, «Quand le fast-food devient la norme c’est la haute cuisine qui devient suspecte.». D’accord. Ce raisonnement ne serait applicable qu’au web, et pas à la télé, ou même à l’édition? Allons donc, Dernière Heure n’équivaudra jamais au Monde. De la même façon, Wikipedia ne sera jamais le Grand Robert. Et je ne suis même pas sûre que la comparaison soit bonne, parce que Wikipedia, même avec ses défauts, c’est carrément génial.

On se trompe de cible en tirant sur le messager: quel que soit le média, la réponse se trouve la pensée critique, donc l’éducation. Tiens, un excellent outil : Petit cours d’autodéfense intellectuelle, de Normand Baillargeon.

C’est quand même la 1re fois qu’un média peut être récupéré par la masse, et pas seulement par les dirigeants ou les commerçants. C’est quand même la 1re fois que le pouvoir d’expression n’est plus réservé à une élite.

C’est ça, le communisme? J’achète.

Quant on s’insurge contre l’abrutissement du pingouin moyen devant sa télé, on ne peut que se réjouir qu’il se lève pour faire quelque chose : écrire, dessiner, échanger, faire, vivre quoi, même si c’est devant un écran! Le pingouin moyen ferait mieux d’aller jouer dehors? Oui, mais il ne le fait pas, et écrire un blogue me semble quand même plus enrichissant que de gober de la pub à pleines gorgées.

Je souscris donc à 2 mains au commentaire d’une autre lectrice de Josée Blanchette :

«(…) Seulement, moi ce qui m’intéresse, ce sont les .003%, ces amateurs qui créent de nouveaux types de contenus, spontanés, vivants, colorés, personnels… des contenus qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Ce .003% représente une population créative, active, des talents cachés que l’on peut enfin voir au grand jour.»

Josée Blanchette, Chroniques Blondes? La crème de la crème, bien sûr. Ce sont de brillantes professionnelles de la plume.

Mais il y a aussi de brillants(es) amateurs (es): une philosophe, un prof, une autre, un chauffeur de taxi, un médecin, … pour ne citer que quelques exemples (1000 excuses aux millions d’autres tout aussi chouettes).

Oui, oui, et encore oui aux créateurs de l’ombre qui accèdent enfin à leur part de lumière – même si des fois, c’est une lampe de poche.

P.S.: j’ai intentionnellement inséré dans ce texte un certain nombre de liens. Ce faisant, je partage ce que je connais, et je sais déjà que pas mal d’entre vous vont cliquer pour en savoir plus sur un sujet ou un autre. C’est ça le communisme? J’achète.

4 Commentaires

Classé dans C'est la vie, C'est ma job, Lectures

4 réponses à “Web 2.0, fumisterie communiste?

  1. Mammouth 3.643 beta

    Ah pis non! Je ne dirai rien.

  2. Comment ça, rien? ;-))

  3. Je voulais découvrir le médecin (je ne connais pas de médecin blogueur, que je sache) mais l’adresse est erronée (http:/// pour être précise).

    Sinon, j’adhère aussi à l’idée de fouiller un peu dans le web pour y trouver ce qui correspond à nos envies de découverte / partage / inventivité, et tant pis pour la masse de sites abrutissants…

  4. Je n’ai pas compris du 1er coup, pour le médecin… ah, oui! J,ai donc corrigé: il s’agit du site d’Anita-qui-chasse-pas-les-baleines: http://lapechealabaleine.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s