Fumette existentielle

Fiston-Chaton, l’air pensif, en pleine crise de fumette existentielle:

«Tu sais, si tu me parlais plus, je supporterais pas.»

Euh? Pourquoi je te parlerais pas???

«Parce qu’on ne sait jamais. Mais t’es une bonne mère, alors ça n’arrivera pas.»

Ah. Oui. Bon. Merci.

Je ne suis pas inquiète.

Pas-du-tout.

Devrais-je m’inquièter? Peut-être qu’il existe une raison cachée d’arrêter de lui parler? Qu’est-ce qu’il a fait? Qu’est-ce qu’il a pas fait? Est-ce qu’il a fumé? Qu’est-ce qu’il a fumé? Est-ce qu’il a foxé un cours, baisé sans capote, signé pour s’engager chez les Cadets de l’air, insulté une vieille dame, flanqué un coup de pied au cul de sa petite soeur, décidé de devenir comptable, de virer grenouille de bénitier, de….?

Interrogations existentielles d’une mère en panne de sujets d’inquiétude. Et j’ai même pas fumé, alors pensez.

Poster un commentaire

Classé dans C'est la vie, Famille, je vous aime, Même pas honte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s