Petit Papa Noel: le modèle «Sois beau et parle moi»…

 

… t’aurais pas ça dans ta hotte?

brynner.jpg

Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé, et évidemment, ce n’était pas un Québécois. Émile, Israélien, grand, beau, bizarre, m’a accostée hier dans une épicerie chic et après les présentations d’usage, m’a invitée à danser. Un sourire de loup qui n’a pas encore mangé le Chaperon Rouge, la voix basse et rauque, des yeux tout doux, des mains dansantes… bref, j’ai dit oui.
Et puis il m’a appelée et… rien. Pour qu’un gars m’allume, il doit commencer par mes neurones, et là… rien.

C’est non, merci. Ce petit travers ne date pas d’hier: dans une autre vie, j’habitais à Paris, et ma meilleure amie à Montréal. Elle m’envoyait souvent des tas de copains québécois à qui je faisais visiter Paris.noiret1.jpg

Un jour… Louis.

Ahh… Louis. Une tête (et le corps qui va avec) de bûcheron ténébreux (très fort dans l’imaginaire de la Française moyenne, surtout en chemise carreautée), le beau Louis, donc, s’amène chez moi, et me regarde avec des yeux pleins d’étoiles, sans rien dire.

Trop de monde, pas assez de temps… dommage.

L’année suivante, il revient, 2 jours encore, me regarde toujours avec les mêmes yeux de braise, mais cette fois-ci, urgence familiale… bref, peux pas. Oh, les regrets, de l’accompagner à 8 heures du matin à l’aéroport… yeux pleins d’eau, toujours pas un mot.

Évidemment, le 1er jour de mes vacances à Montréal, la 1re personne que j’ai appelée en arrivant , c’est le beau Louis. Qui vient me chercher en courant, rire et brasier allumés, et me serre dans ses bras, m’emmène promener, danser au Café Campus, me fait vibrer, trotter et virevolter- toujours en silence-, je m’imagine enfin dans son lit, Louiiiiis!

Et c’est là qu’il ouvre la bouche, en hurlant pour couvrir le vacarme ambiant :

«TU VEUX-TU UN BAISER?»cyrulnik1.jpg

Non? Je n’en crois pas mes oreilles, je lui fais répéter poliment, — il va pas oser répéter? Si. Trois fois. Mince, mince, mince. J’ai dit «Non, ça va, merci», de l’air le plus gentil que j’ai pu trouver.

Navrée, j’étais. Pouff, la libido. Retombée comme un soufflé de la veille.

Je ne l’ai jamais revu, et j’ai peut-être manqué quelque chose? Possible, mais mes neurones ne m’ont pas laissée faire. Et de toute façon, 3 jours plus tard, je croisais le futur père de Fiston, alors…

samifrey.jpgComme celui-là n’est plus là depuis un bout, Petit Papa Noël, si tu m’entends, s’il te plaît, tu voudrais pas faire atterrir dans mes petits souliers un beau chouette qui parle ?

Tiens, je te donne le modèle: est-ce que tes lutins pourraient me patenter un mélange spécial, genre Noiret, Yul Brynner, Cyrulnik et Sami Frey?

Tu me trouves difficile? (soupir…) Je sais… Mais je suis sûre que tu as de l’imagination, allez… j’ai été très-très sage cette année, en tout cas, j’ai essayé, non?

11 Commentaires

Classé dans C'est la vie, Même pas honte, Uncategorized

11 réponses à “Petit Papa Noel: le modèle «Sois beau et parle moi»…

  1. Michel D. (Pere Noel putatif)

    Ho! ho! ho!
    Bon. Les demandes.
    Noiret, ça peut aller, on vient d’en recevoir un.
    Yul? Du genre cruel pharaon ou roi? Mais les deux, on a en stock.
    Boris? Un modèle résilient? Ouf, la dernière fois qu’on a demandé cela, les lutins ont planché quatre mois avant de réussir à en fabriquer un. Mais ce qu’on ne ferait pas…

    Mais Sami? D’accord, il est joli garçon, ténébreux, et ce jeu, ce jeu… Mais vous le voulez avec ou sans neurones? Parce qu’avec neurones, je ne vous dit pas… Et en prime, le mélange avec les trois précédents… Ouffff!
    Vous voudriez pas plutôt un Herménégilde Ouellette? Ça, on a tout plein, en stock, avec l’emballage cadeau inclus.😉

  2. Cher Père Noel putatif, aka Michel D.,
    Yul pour le côté impérativement sexy,
    Boris pour l’oeil qui pétille, pas pour la résilience, Noiret pour la voix et la bonhommie
    et Sami, ah Sami… AVEC neurones, bien entendu.
    Quant au modèle HO, merci, j’ai donné, et, euh… non merci, vraiment. M’étonne pas qu’il vous en reste plein en stock, sans vouloir vous froisser.😉

  3. Michel D. (Pere Noel putatif)

    Pas moyen de les passer nulle part ces Herménégilde Ouellette. Zut!

  4. Y’a toujours bien des limites au recyclage! ;-)))

  5. Mmmm… Es-tu certaine que le bûcheron t’as dit «UN baiser»? Moi, je crois plutôt qu’il t’a dit: « Veux-tu baiser?» Oui, enlève le «un». Ça sonne encore bien plus québécois😀

  6. avec l’humour d’Audiard alors?

  7. Rédactrice chauve: il a répété 3 fois, hélas, je suis sûre qu’il a bien dit UN baiser…😉
    Anita: l’humour d’Audiard, oui, tiens, ce serait un beau bonus, mais si j’en rajoute trop, le Père Noel va pas être content…😉

  8. Michel D.

    Si au moins ce cuistre avait choisi de déclamer la tirade du baiser de Cyrano, qui sait si les portes de votre coeur ne se seraient-elles pas ouvertes.

    « Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?
    Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
    Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
    Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer;
    C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
    Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
    Une communion ayant un goût de fleur,
    Une façon d’un peu se respirer le cœur,
    Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme ! »

  9. Michel : pour être honnête, peut-être aurais-je préféré qu’il ne parlât point…?😉
    Maudit que les femmes sont compliquées, héhé!
    Maintenant… s’il s’était tu et m’avait fougueusement embrassée, je n’aurais même pas vu le futur père de Fiston, qui sait?
    Tout est bien qui finit bien.

  10. Le père Noël fait dire qu’il a peut-être quelques candidats, mais qu’il ne sait pas comment les acheminer (autrement que par la cheminée, qui est trop salissante). Y-a-t-il un formulaire à remplir? un concours où postuler? Aussi: quelle garantie les candidats ont-ils sur la marchandise? ils demandent à voir un portefolio en bonne et due forme.

  11. On oublie ça les cheminées, y’en a pas chez moi de toute façon, et j’aime ça les gars propres sur eux.
    Formulaire, concours, garantie… hé, ho! Depuis quand les cadeaux ont-ils le droit de vote?😉
    Quoique dans ce cas-là, évidemment…
    M’a y penser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s