Papa, écoute

Il était une fois, il y a longtemps, dans un pays à muezzins, une petite fille qui n’avait plus de papa.

Sa maman n’en voulait plus, elle avait donc barré la porte à coups de grandes lattes de bois et de machine à laver coincée devant. Pendant une semaine, les plus petits et leur maman avaient joué à faire un fort, ce qui a bien fait rire les petits : on pouvait faire semblant que nous, on est les cow-boys et dehors, c’est les Indiens. La petite fille s’était réfugiée dans ses bouquins, comme ça, elle ne sentait plus rien qui lui appartenait.

Après, ils sont sortis du château-fort, et la petite fille est retournée à l’école. C’était la première petite fille divorcée et les Indiens ont tiré. La petite fille était très triste mais elle a compris très vite que sa maman serait très fâchée qu’elle soit triste.

Toute la famille est partie au pays de la Liberté-Égalité-Fraternité. C’était vrai, la preuve, c’était écrit sur sa carte d’identité. Et en plus, il y avait plein de choses drôles dans les supermarchés, et les toilettes avaient de drôles de sièges où on pouvait vraiment s’asseoir. On trouvait bien qu’elle avait un drôle d’accent qui sentait un peu trop les épices, mais il est vite parti quand elle a compris qu’il fallait le laisser loin-loin, là où était resté son papa, et vite-vite oublier tout ça.

Elle ne l’a jamais revu.

Plus de 30 ans plus tard, tout ça est très loin, elle vit maintenant au pays de l’accommodement raisonnable. Quand elle voit une pub avec un papa et sa petite fille, des fois, elle pleure et elle se sent bête parce qu’elle ne comprend pas pourquoi elle pleure.

Aujourd’hui, quelqu’un de haut placé à la télé, dans l’autre pays de cocagne, celui des supermarchés, l’a appelée pour lui proposer de le retrouver pour elle, son papa. Enfin pas pour elle, pour la cote d’écoute.

Et si… elle ne reconnaissait pas son papa? Et si… elle ne voulait pas passer à la télé?

Et si… elle avait vraiment grandi, est-ce qu’elle aurait encore besoin de voir son papa?

papa-militaire.jpg

 

6 Commentaires

Classé dans C'est la vie

6 réponses à “Papa, écoute

  1. Anne

    Ouais, pourquoi pas?
    Qui ne risque rien…

  2. Mmmm… qui a dit qu’on ne risquait rien?
    Mais elle a dit oui…

  3. Anne

    Je salue ton courage Tassili, car j’imagine que tu dois être morte de trouille. Ne reste plus qu’à faire gaffe aux attentes maintenant, ce sont elles qui nous explosent en pleine face souvent et qui nous sapent le moral. Il n’y a pas plus garces que les attentes. Allez bonne chance et j’espère que tu nous écriras la suite avec ta jolie plume.

  4. Pas vraiment de trouille pour le moment, mais ça viendra, j’imagine?
    Quant aux attentes, là comme ailleurs, il faut les dompter, ces garces!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s